La persécution des chrétiens a flambé en 2020, selon le nouvel Index mondial 2021

Pression, surveillance d’Etat, radicalisation, extrémisme ont augmenté portant la Corée du nord, l’Inde ou la Chine parmi les pays les plus répressifs du nouvel Index mondial de l’ONG Portes Ouvertes.

Publié  300 Vues actualisé 8 mois depuis

La persécution des chrétiens a flambé en 2020, selon le nouvel Index mondial 2021

5 Minutes de lecture

Les actes de répression et de persécution sont particulièrement aigus auprès des minorités chrétiennes dans 74 pays en 2020. La Corée du Nord figure de nouveau en tête de l’Index mondial de persécution, «une constante depuis 20 ans», indique l’ONG chrétienne Portes Ouvertes. L’Afghanistan et la Somalie se placent en seconde et troisième position. Suivent la Libye, le Pakistan, l’Érythrée, le Yémen, l’Iran, le Nigeria, l’Inde, l’Irak et la Syrie parmi les pays où la persécution a été très sévère entre le 1er octobre 2019 et le 30 septembre 2020. 


50 pays aux degrés de persécutions extrêmes ou très sévères

«Pour la première fois depuis la création de cet index en 1992, le niveau de persécution dans l’ensemble des 50 pays est jugé «extrême» ou «très élevé», s’alarme Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse. Cela révèle malheureusement la détérioration continue de la situation des chrétiens dans le monde.» Le contexte de crise pandémique mondiale s’avère être un véritable catalyseur « d’attitudes oppressives souvent cachées. » L’ONG Portes Ouvertes estime qu’un chrétien sur huit dans le monde est persécuté ou discriminé en raison de sa foi.

L’analyse du nouvel Index mondial de persécution rapporte par ailleurs des cas de surveillance d’Etat, de fermetures et de destructions d’églises suivies dans plusieurs pays, comme en Chine notamment, qui se place en 17ème position de l’index de persécution. Entre le nationalisme religieux en Inde, l’expansion de l’Islam politique en Turquie et les attaques meurtrières au Sahel et en Afrique, l’Index mondial ne fait mention, en 2020, que de pays à hauts niveaux de persécution uniquement. La République démocratique du Congo (RDC) et le Mozambique entrent dans le classement aux 40 et 45ème rangs de l’Index mondial. En Inde, l’ONG chrétienne estime que les cas d’attaques violentes signalées contre les chrétiens chaque année ont été multipliés par cinq depuis 2014.

«Trop de personnes dans le monde souffrent de persécution»

Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse, enjoint la communauté chrétienne de rester près de ces préoccupations, dans ce contexte de crise pandémique: «Nous avons intitulé notre campagne de communication «Ni seuls – Ni oubliés.» Malgré la crise du Covid-19, qui occupe une grande partie de notre actualité en Suisse, il est important de rappeler que trop de personnes dans le monde souffrent de persécution, de violence, de discrimination et d’isolement en raison de leur religion ou de leurs opinions. La situation des chrétiens, qui sont les plus touchés dans le monde, est particulièrement préoccupante. Il est important que nos autorités renforcent leurs efforts pour défendre la liberté de religion et de conscience dans le monde, comme elles se sont engagées à le faire en signant la Déclaration universelle des droits de l’homme. Nous appelons également tous les chrétiens à se mobiliser par la prière et le soutien aux chrétiens persécutés afin que les personnes touchées ne se sentent pas seules, mais puissent expérimenter la solidarité de tout le Corps du Christ», souligne Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse.


Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires